Drone au poivre

© indianexpress.com
© indianexpress.com

La Police de Lucknow au Nord de l’Inde compte se doter prochainement de 4 drones pour le contrôle des foules et le maintien de l’ordre. La mesure est musclée puisque ces drones sont équipés d’un diffuseur de poivre. Les autorités déclarent (sans rire) que ces drones « poivreurs » seront plus efficaces pour disperser les manifestants que les traditionnelles charges de la police.

Les drones à près de 9000€ pièce devraient être capables d’emporter 2 kg de poivre jusqu’à une altitude de 500m, et devraient voler tous les jours…

Au-delà de l’effet d’annonce cette nouvelle risque encore une fois de nuire à l’image  des drones. La plupart des médias ont repris l’information sans aucune mise en perspective. C’est d’autant plus regrettable que cette utilisation agressive des drones tient d’avantage du fantasme que de la réalité.

Maîtriser à distance la diffusion d’un aérosol de poivre restera toujours aléatoire. Et en termes d’efficacité comme de coût, les forces de police disposent déjà de gaz lacrymogène. Du bon et du pas cher bien robuste qui fonctionne par tous les temps…

Une autre remarque peut être faite concernant l’altitude annoncée. Au-dessus de 150m d’altitude (500 pieds) commence un espace aérien rigoureusement interdit aux drones… Pour longtemps parce que c’est un espace réservé aux avions avec pilote à bord. Et passagers. En France en Inde et même dans le monde entier…

Sources :  Indian Express